LA GRANDE FAMILLE
DE PROCIDA & ISCHIA

AccueilAdhérerMembresActualitésRegistresDocumentationTourismeBoutique

 Liste des membres | Les bénévoles | Avis de recherche | Messages publics | Forum des membres


Découvrez ici la liste non exhaustive des membres bénévoles qui travaillent sans relâche au bon fonctionnement de notre Association, à la numérisation des registres ou encore à leur informatisation :
 
Pascal SCOTTO DI VETTIMO
Membre Fondateur N°030001, Villiers-sur-Loir (41)


Vers l’âge de 30 ans, les événements de la vie ont fait que j’ai commencé à ressentir en moi un besoin très fort de me comprendre vraiment. Je suis donc parti à la recherche de mes origines italiennes. Ainsi avec l’espoir et l’objectif de retrouver ce qu’il me manquait et me poussait à agir de la sorte, je me suis rendu pour la première fois à Procida et à Ischia en 2001. Des concours de circonstances incroyables remplis d’intenses émotions m’ont alors permis de poser mes pas dans les traces laissées par mon arrière grand père, né à Procida 150 ans auparavant. Profondément marqué par mes retrouvailles avec mon passé, mon histoire et avec moi-même, je décidai de fonder notre association en 2003 pour permettre aussi à d’autres de ressentir ces mêmes émotions tout en contribuant à la préservation du patrimoine de mes ancêtres aujourd’hui devenu le mien.
 
Michèle SCOTTO DI VETTIMO
Membre Fondateur N°030002, Chailles (41)


Née au Maroc en 1950, puis « arrachée » à ce pays à l’âge de 10 ans, j’ai trainé jusqu’à mes 50 ans la nostalgie du mon pays de naissance. La découverte de Procida avec mon fils aîné alors que mon père m’en avait si peu parlée, m’a permis de renouer avec mes racines, de retrouver la sérénité et de pouvoir me poser enfin… Ces circonstances m’ont amenée à être actrice dans La Grande Famille de Procida. Je suis l’une des « petites mains » qui répond aux demandes d’actes, le plus vite possible quand ma charge de mère et de grand-mère m’en laisse le temps !

& Marc LOROTTE

Je suis la moitié d’une « originaire » de cette belle île de Procida et j’ai mis mes petits talents de bricoleur au service du Président !
Une des grandes activités de l’association est la numérisation des documents. J’ai donc « inventé » au plus faible coût les bancs de prise de vues en fonction des conditions locales d’utilisation et des exigences du Technicien Président… Au-delà de ces considérations techniques, j’ai été enthousiasmé par la région de Naples, par l’accueil de notre famille italienne et la détermination de Pascal.
 
Jean-Pierre FERRARI
Membre Fondateur N°030003, Arles-sur-Tech (66)


C’est vers 1981 que j’ai commencé à m’intéresser à la généalogie et que je me suis lancé à la recherche de mes racines. Mon père m’avait bien dit que les parents de sa grand-mère venaient d’Ischia mais il ne savait pas grand-chose sur son grand-père. Après avoir passé de longues heures sur les registres de Naturalisations aux archives départementales de Toulouse, j’ai pu découvrir la date de naissance de mon arrière-grand père, Michele, originaire de Procida. Grâce à ces renseignements, j’ai écrit à la Paroisse de San Michele Arcangelo pour rechercher son 'acte de baptême de mon arrière grand-père. Quelques semaines plus tard, une lettre de Procida me parvenait avec la copie de cet acte. Monseigneur Luigi FASANARO y avait ajouté quelques mots de sympathie et joint une image de l'Archange Saint Michel… la longue quête pouvait démarrer. En 2002, un hasard miraculeux me fit rencontrer mon cousin Pascal, descendant de la sœur de mon arrière grand-père, qui me fit découvrir Procida en 2003. La grande aventure commençait qui allait voir la naissance de la Grande Famille de Procida & Ischia.
 
Henri SCOTTO DI VETTIMO
Membre Bienfaiteur N°030009, Vert-Saint-Denis (77)


Cela fait 10 ans déjà que j’ai éprouvé le besoin, de connaître mes origines. Il est vrai que plus jeune je n’ai jamais ressenti ce besoin et je le regrette car ma grand-mère maternelle d’origine espagnole aimait me raconter les événements de son passé. J’ai commencé des recherches tout en pensant que je ne pouvais pas aller bien loin et c’est le contraire qui s’est produit. Ainsi j’ai pu répondre aux questions sur mon nom peu commun en France. Ces recherches agrémentées de voyages en Espagne et en Italie sur les traces de mes ancêtres m’ont apporté beaucoup d’émotion et m’ont permis de me redonner une identité perdue après le départ d’Algérie. J’ai maintenant pour patrie « La Méditerranée ».
 
Yves BRISCIANO
Membre Bienfaiteur N°030020, Saint-Maur (94)

Arriver à un âge où les parents nous quittent et s’apercevoir que ce qu’ils nous ont transmis est enraciné dans une Histoire que l’on ne connaît pas bien, est un manque. Peut être que par pudeur ils n’osaient pas tout raconter, peut être qu’ils en avaient souffert. J’ai eu envie de connaître. J’ai eu envie de retrouver, ces mots, ces mélodies, ces chansonnettes, ces contes qui charmaient mes oreilles, quand ma grand-mère, dans une langue bizarre (le Napolitain), me les fredonnait. J’ai eu envie aussi de goûter ces saveurs que j’ai souvent goûté dans mon enfance, Elle était une « Catuogno » et ses parents avaient quitté Ischia et Procida pour … Stora (Algérie) vers 1870. J’ai voulu voir cette terre de la baie de Naples, j’y suis allé, et j’en ai été fasciné. J’ai aussi rencontré des hommes et des femmes avec qui, sans pouvoir trop l’expliquer, je me suis senti proche. Toutes ces émotions, j’ai envie de les transmettre à mon tour. Grâce à l’association et au magnifique travail des fondateurs et des bénévoles, j’ai reconstruit une partie de ce passé. Peut être une partie de moi-même.
 
Gaby LUBRANO LAVADERA
Membre Bienfaiteur N°030023, Creil (60)


Depuis quelques années je m’intéressais à la généalogie avec le désir d’établir mon arbre familial , tout en pensant que ce serait peut-être mission impossible puisque mes ancêtres étaient originaires de Procida. Alors commence un long travail : questionner la famille, se rendre aux Archives d’Outre-Mer , mais pour l’Italie, pas beaucoup de possibilité. A la suite d’une annonce, j’ai retrouvé un petit cousin qui faisait les mêmes recherches que moi et qui m’a mis en contact avec Pascal. Des échanges ont suivi et c’est à partir de là que notre collaboration a commencé. La création de l’association m’a permis d’avancer considérablement dans mes recherches. Pour la première fois, en 2003, je découvrais la terre de mes ancêtres,
avec beaucoup d’émotion.

& Jean-Marie DUFOUR

Rapidement, je me suis passionné pour la généalogie de Gaby. Je remarquais ses nombreux cousinages avec plusieurs adhérents de l’association. Avec Pascal, nous avons envisagé la création d’un atelier cousinage, projet qui fut entériné lors de l’assemblée générale de 2005.
 
  Claude SINTES
Membre Bienfaiteur N°040031, Limeil-Brévannes (94)


Dès l’âge de 15 ans (1970), j’ai dressé un premier arbre généalogique en interrogeant mes grands-parents. Puis j’ai entrepris de véritables recherches à partir de 1984 pour établir la généalogie de ma fille, née l’année précédente. Déraciné d’Algérie, j’avais à cœur de retrouver tous les « berceaux » d’où étaient partis ces ancêtres ayant franchi la Méditerranée... Pour ma famille : Minorque, Majorque, Ibiza, Province d’Alicante (Espagne), Alsace... Et côté maternel : province d’Alicante, Corse et... Procida ! Je ne suis donc pas moi-même originaire de Procida. Mais par amitié pour Pascal, notre Président, dont j’admire le dynamisme et l’efficacité, j’ai eu envie d’aider l’association en assurant l'informatisation de quelques index, avec au début la peur de ne pas savoir, de ne pas y arriver, de faire trop d’erreurs, et puis très vite avec enthousiasme. J’assure aussi quelques permanences à Alfortville.
 
Annie-Claire SCHERLE & Jean PAPADOPOULO
Membre Bienfaiteur N°040040, Antony (92)

Comme beaucoup de membres de notre association et surtout beaucoup de pieds-noirs, j’avais, à mon arrivée en France, perdu mes repères et le contact avec mon passé et mes racines ; avec une famille réduite et dispersée dans l’hexagone et à l’étranger, j’ai bien sûr éprouvé le besoin de reconstituer un environnement rassurant, de retrouver en quelque sorte ma famille et de connaître ce passé riche d’émigrations multiples dont je n’avais que des connaissances fragmentaires. A partir de quelques dates et quelques souvenirs d’enfance, j’ai entamé mes recherches généalogiques aussi bien du côté paternel et maternel et j’ai ainsi abouti, par hasard, sur le site fraîchement créé par Pascal, avec le sentiment d’arriver enfin dans des terres familières et accueillantes. En tirant le fil de la pelote des archives de Procida, le passé est devenu réalité et mes ancêtres les plus éloignés comme les cousins rencontrés au passage sont venus reformer les rangs de ma famille disparue. Enfin, le premier voyage à Procida et Ischia a fini de me convaincre qu’une partie de moi est bien de « là-bas » et que ma quête est enfin terminée. Mes recherches par contre sont encore loin d’être terminées car la base d’archives dont nous bénéficions est d’une telle richesse qu’il faudra sûrement des années à chacun d’entre nous pour engranger tous les renseignements et enseignements de ces vies antérieures. Nous travaillons ainsi non seulement pour nous mais aussi et peut-être surtout pour nos enfants et petits-enfants qui pourront plonger à leur tour dans le mystère de leurs origines et se retrouver eux aussi dans ces ancêtres lointains. C’est pour ces joies retrouvées grâce à l’initiative et au travail incroyable de Pascal que j’ai décidé d’offrir à d’autres la chance de reconstituer leur histoire ; j’ai donc très rapidement décidé de faire partie des bénévoles, capables de déchiffrer les archives ou simplement d’aider à la vie de l’association. Outre ce désir d’aider mes « cousins », je dois avouer que cela me permet aussi d’assouvir mon plaisir de la recherche, de la résolution d’énigmes « historiques » souvent amusantes, en tout cas toujours intéressantes, de faire revivre au quotidien des êtres finalement très semblables à nous-mêmes.
 
René BARONE
Membre Bienfaiteur N°040060, Marseille (13)

Dans notre famille, nous avons toujours été fascinés par l'histoire que nous racontait notre père concernant nos origines. Nos grands-parents, que nous n'avons jamais connus avaient quitté Procida pour New-York. Au cours du voyage notre grand-mère, Maria Carmela Scotto di Carlo, est tombée malade. Ils ont donc débarqué à Marseille où ils se sont installés. Le reste de la famille s'est installé à Brooklyn, New-York, et ils ont continué à écrire à nos grands-parents. Malheureusement lors du bombardement de Marseille, en 1944, les lettres que gardait mon père ont été détruites, coupant tous liens possibles avec nos lointains cousins. Originaires de Procida, nous aurions aimé mieux connaître nos racines et notre histoire... Le temps a passé puis mon père est décédé en mars 2004. Le soir de son enterrement j'ai interrogé Internet avec ces mots clés : "Barone Procida" et là, miracle ! Je découvre notre site. Une rapide recherche me renvoie à l'acte de mariage de mes grands-parents que je n'ai jamais connus et dont je n'ai que deux photos. Et nouvelle coïncidence, le lendemain se tenaient à Marseille des journées de généalogie où était présent Pascal ! Et me voilà !
 
Claude LLINARES
Membre Bienfaiteur N°040066, Les Matelles (34)

Depuis ma retraite d’enseignant, il y a trois ans, j’ai eu envie de faire des recherches sur mes ancêtres Italiens et Espagnols qui ont émigré en Algérie dans les années 1850 à 1870. La partie Italienne de mes ancêtres provenait de la région de Procida et Ischia. Grace à l’association La Grande Famille de Procida, j’ai pu obtenir rapidement des renseignements, à partir des actes des registres numérisés par Pascal Scotto Di Vettimo et connaître ces ancêtres. J’ai proposé d’aider l’association dans la saisie des registres et j’ai eu l’occasion de rencontrer des membres très sympathiques et dévoués. Cette association mérite bien son nom car nous sommes tous plus ou moins cousins, les arbres généalogiques de tous sont imbriqués les uns dans les autres et tous les participants, encouragés par le président, sont prêts à aider les nouveaux venus dans la recherche de leurs origines.
 
Marie-Lyse VADO ép. GROS
Membre Bienfaiteur N°040103, Séverac-le-Château (12)

J’ai toujours été intéressée par mes origines italiennes, c’est sans doute ce qui explique qu’au lycée j’aie fait le choix d’étudier l’italien et que j’aie toujours eu une passion pour cette langue. Mais je ne savais pas vraiment de quel endroit étaient originaires mes ancêtres. C’est en vieillissant que je me suis mise à avoir envie de connaître mes racines et de transmettre ces connaissances à mes enfants. Je crois aussi que le fait d’être pieds-noirs, donc éloignée du pays de mon enfance, m’a donné envie de me retrouver un « berceau » plus ancien. J’ai eu la chance d’aller 2 fois à Ischia. J’ai adoré, c’était tel que je l’imaginais, et le plus étonnant est que quand j’y suis retournée la seconde fois, j’ai eu le sentiment violent de « rentrer chez moi ». Ces voyages à Ischia, c’est en découvrant l’association que j’ai décidé de les faire, alors la moindre des choses est que je lui rende, par un peu de temps donné, l’émotion du retour aux sources.
 
Philippe TALIERCIO
Membre Actif N°060215, Marly-le-Roi (78)

Il y a 4 ans, j’ai retrouvé mes cousins américains fortuitement grâce à un annuaire professionnel (Bloomberg), plus de 90 ans après l’émigration du frère de mon grand-père à New-York. M’est venu alors l’envie de retrouver les traces de mes cousins français, notre famille ayant été dispersée suite à la guerre d’Algérie. J’ai pu pour la première fois avoir en main la photo de mes arrières grands-parents Vincenzo Taliercio et Filomena Migliaccio qui émigrèrent de Barano d’Ischia vers Bône, cadeau que je fis aux nouveaux cousins américains lors de ma visite. Que d’émotion partagée de nous rencontrer et de se raconter nos histoires parallèles. Il manquait notre Histoire Italienne, ce fameux lien d’Ischia que j’entrepris de reconstituer documents à l’appui grâce à l’association et aux bénévoles qui avaient déjà donné de leur temps. Etre reconnaissant ne me suffisait pas, je devais prendre le relais pour immortaliser ces fragiles documents et donner également à ceux qui m’avaient permis de recevoir cette fierté d’appartenance à nos chères îles. "Gracie Mille" aux bénévoles, Rejoignez nous, Donnez de votre temps pour cette œuvre de préservation de notre patrimoine commun qui servira également aux générations futures.
 


© La Grande Famille de Procida & Ischia [ www.procida-family.com | www.ischia-family.com ]