LA GRANDE FAMILLE
DE PROCIDA & ISCHIA

 


La statue de
Procida

San Michele Arcangelo
Protecteur de Procida

Henri et Claudine SCOTTO DI VETTIMO


La statue de
Mers-el-Kébir

La Légende

Lorsque les pirates sarrasins sévissaient en Méditerranée, l’Ile de Procida fût souvent dévastée. Le 8 mai 1535 au moment de l’abordage de l’île par le corsaire Barberousse, amiral de Soliman le Turc, la population de l’île réfugiée dans l’église, priait. C’est alors que l’Archange Saint Michel est apparu au dessus de l’Abbaye étincelant, lançant des éclairs de feu. Pris de peur les corsaires s’enfuirent précipitamment.

Procida

Depuis ce temps les procidiens commémorent cet événement avec grande ferveur au mois de mai par une cérémonie religieuse et une grande procession rassemblant toute l’île. Les membres de trois confréries ont le privilège de porter la statue, les Bianchi (les blancs), les Turchini (les bleus), les Rossi (les rouges).

Tous les deux ans à cette occasion, la Confrérie Saint Michel de Mers-el-Kébir organise un voyage sur l’île de Procida pour se joindre et participer à cette fête.

Mers-el-Kébir

Après le début de la colonisation française de l’Algérie, des marins procidiens se sont installés à Mers-el-Kébir et ont perpétué cette coutume. Ils représentaient une grande partie de la population de cette ville.

La confrérie Saint Michel a été crée en 1862 à l’image des Turchini de Procida (chaperon bleu). Afin de vénérer leur Saint Patron une statue de Saint Michel a été commandée en Italie. Elle fût réalisée en 1883 et animera cette fête dès son arrivée dans le village. Tous les ans en septembre les rues de Mers-el-Kébir étaient décorées et la procession Saint Michel se dirigeait vers le port de pêche pour la bénédiction de la mer et des bateaux. Elle se poursuivait dans les rues de la ville, animée par des chants comme « A toi notre reconnaissance » (italiano ), en l’honneur de Saint Michel.

La statue a été rapatriée d’Algérie en 1968 après une dernière procession en septembre 1967. La Ciotat héberge dorénavant la statue.

La Ciotat

Chaque année, et depuis 1968, la fête de Saint Michel se célèbre à la Ciotat, une ville située à l’est de Marseille. Cette cérémonie est organisée par la confrérie Saint Michel de Mers-el-Kébir. C’est à cette occasion que de nombreux fidèles Kébiriens et autres, venus de toute la France, se réunissent, perpétuant cette manifestation à l’époque très réputée dans toute l’Oranie.

Pour cette journée, la statue de Saint Michel sort de sa discrète réserve pour être transférée à l’Eglise de la Ciotat. Durant la messe, une chorale se forme naturellement par les voix des nombreux Kébiriens, le cœur et le corps imprégnés par leur chant jusqu'à la perfection. A l’issue de la cérémonie, une procession suit la statue, portée par des hommes habillés de fradelle, comme le veut la tradition.

Arrivé dans les locaux de l’ancien patronage, où des tables sont disposées dans la cour pour cette occasion, chacun s’installe avec son repas « sorti du sac ». Les discussions vont bon train dans la joie et la bonne humeur, on échange des nouvelles entre amis. Le grand plaisir des retrouvailles autour d’un verre, des spécialités culinaires d’Oranie (anisette, frita, mantécaos, roïcos, etc…) donne encore plus de piment à la fête. Cette réunion se termine par les vêpres célébrées dans la chapelle avant de se dire au revoir...

Informations complémentaires

Procida

 
La statue de Procida a été réalisée en 1727 par les frères AVELLINO, célèbres argentiers napolitains, selon le dessin de VACCARO. Au cours des siècles, elle a été modifiée et enrichie avec des ex-voto d'or et de pièces précieuses que les habitants de l'île avaient donnés pour échapper aux dangers (épidémie, tremblement de terre, etc.).
Alger
Cette statue fut commandée à Michele PANE à Naples le 4 juillet 1872, exécutée en argent du titre de 900 millième, manteau de cuivre dorée à la flamme et embase de bronze avec bandes d'argent. Arrivée à Alger en 1874, elle est installée à la Basilique de Notre-Dame d'Afrique où elle reste jusqu'en 1892, date de la fondation de la confrérie Saint Michel regroupant les descendants des pêcheurs de l'île de Procida établis en Algérie, pour honorer leur saint patron.

C'est la cathédrale d'Alger qui l'accueille à cette époque où par la suite chaque année le 29 septembre Saint Michel est fêté en procession. Elle est miraculeusement épargnée lors des événements de 1962 et durant la période difficile qui suivit. Mise à l'abri en la Chapelle Saint-Joseph des Pères Blancs érigée dans l'enceinte de la Maison des Sœurs Franciscaines de Marie, contigüe à la Basilique Notre Dame d'Afrique, c'est là qu'elle est prise en charge par l'un des descendants du Fondateur de la confrérie, après des démarches longues et difficiles entreprises dès 1964. Enfin le 1er avril 1983, l'Association des Amis de Notre Dame de Valcluse accepte de la recevoir et de l'installer dans le Musée d'Art Religieux du Sanctuaire, où vous pouvez aujourd'hui l'admirer.


© La Grande Famille de Procida & Ischia [ www.procida-family.com | www.ischia-family.com ]