LA GRANDE FAMILLE
DE PROCIDA & ISCHIA

 

Notre hommage à

Mons. Luigi FASANARO (1916-2006)

L'inoubliable curé historique
de l’Abbaye de San Michele Arcangelo de Procida

Membre d'Honneur N° 030004

Mons. Luigi FASANARO est né à Procida en pleine guerre mondiale le 31 mai 1916, fils de Giovanni et de Lucia ASSANTE DI PANZILLO.

Le 9 mars 1940 il fut ordonné prêtre et puis nommé le 16 février 1946 pendant quarante ans aumônier auprès des condamnés politiques du pénitencier de Procida, qui fut définitivement fermé en 1988.

Le 9 décembre 1958, Don Luigi fut nommé Vicaire Curé Perpétuel de l’Abbaye San Michele Arcangelo, dont il prit la direction le 7 mai 1959. Jusqu’en septembre 2006 il resta l’incontestable « Gardien », comme il aimait lui-même se définir, passionné et sévère.

Homme à l’esprit ouvert et à l’intelligence fine, il a toujours regardé plus loin, au-delà des limites de la mer, en essayant toujours d’apporter des innovations et une ouverture indispensable mais pas toujours évidentes aux yeux des habitants de l’île de Procida.

C’est aussi grâce à lui, à son esprit curieux (même avec ses 90 ans) et à son envie de projeter Procida vers l’extérieur et vers l'avenir que notre Association existe aujourd’hui.

En effet, Don Luigi me fit découvrir en toute confiance son coffre aux trésors fait d’anciens livres, de souvenirs et d'histoires anciennes de l’île. Il m’a donné la possibilité de reconstruire les liens oubliés avec Procida. Je ne peux aujourd'hui faire mieux que le remercier, soulignant mon profond respect pour ce grand personnage… surement difficile à oublier !

Merci Don Luigi.
 

Pascal SCOTTO DI VETTIMO
Président de l'Association

Publié le 15 octobre 2006  [version italienne ]


Grazie al Curato ho avuto la possibilità di riallacciare i legami dimenticati con Procida, ritrovare radici lontane e ridare un senso alla mia come alla vita di tanti membri… commosso, non posso far altro che ringraziarlo, sottolineando il grande rispetto per una figura importante, sicuramente difficile da dimenticare!   Nous sommes profondément attristés par la disparition de Mons. Luigi FASANARO. Avec ma femme nous l'avions rencontrés la première fois en 1996 alors que nous étions de passage à Procida lors de notre voyage avec la J.U.D.B d'Oran. Il nous avait reçu à l'Abbatiale San Michele et c'est là, à la demande du groupe qu'il avait ouvert un premier registre pour nous renseigner mais, devant l'afflux des demandes que nous formulions, il avait eu la gentillesse de nous demander de lui écrire et qu'il nous répondrait personnellement. En fait il a tenu parole et c'est ainsi que j'ai pu rectifier la date de naissance de ma grand mère. Nous ne l'oublierons pas dans nos prières.
Le décès de Mons. FASANARO est pour nous tous un sentiment de tristesse mais aussi de reconnaissance de nous avoir permis de retrouver nos racines italiennes et aussi de nous retrouver à Procida. Pour ceux et celles qui seront en juillet à Procida nous pourrions nous retrouver à l'abbaye San Michele pour assister à la messe et prier pour Don Luigi comme nous l'avons fait pour nos ancêtres.
C'est avec une grande émotion que j'ai appris le décès de Mons. Luigi FASANARO. Je n'avais pas eu la chance de le rencontrer mais c'est grâce à lui que j'ai pu progresser dans mes recherches généalogiques. En 1985, j'avais écrit à la Paroisse de San Michele Arcangelo pour rechercher l'acte de baptême de mon arrière grand-père, Michele FERRARA. Je n'avais guère d'espoir car d'après ce que j'avais pu savoir à l'époque, les demandes restaient souvent sans réponse. Divine surprise quelques semaines après! Don Luigi me faisait parvenir la copie de cet acte sur laquelle il avait ajouté quelques mots de sympathie et joint une image de l'Archange Saint Michel. Petit à petit, les demandes se sont succédées et les réponses ont suivi, toujours accompagnées d'une petite remarque amicale à mon intention. Il restera présent dans ma mémoire.   Je suis très peinée par décès de Mons. FASANARO. Je reprendrai à son intention, comme une prière, le cantique qui dit "Frères, ne pleurez pas, comme ceux qui n'ont pas d'espérance..." Mon arrière-arrière grand' mère portait ce patronyme. J'ai eu la chance d'avoir une correspondance avec lui, avant que je ne connaisse l'association. Un de ses cousins m'avait donné ses coordonnées et un échange de courriers et de vœux avait suivi plusieurs années durant. J'ai toujours ses cartes aujourd'hui. En 1996, il m'avait aussi envoyé aussi 3 images pieuses dont 2 avec prières: la statue de San Michele Arcangelo, une de la Sainte Vierge et celle de la statue de bois de la Madonna del Carmelo.
Desde España, me uno al sentimiento por la pérdida de Monseñor Luigi FASANARO, al que no tuve el privilegio de conocer, pero del que conozco su labor ingente, que ha facilitado el encuentro de nuestros antepasados a todos aquellos que hemos mostrado la inquietud de conocer nuestros orígenes. Indudablemente, me uniré a las plegarias por su alma.   Bien triste nouvelle que la disparition de Mons. FASANARO que j'ai connu par écrit en 1997, lorsque j'en étais au balbutiement de la généalogie de ma famille. J'avais beaucoup apprécié sa promptitude et l'exactitude de sa réponse qui m'a permis de continuer. Sincères condoléances à sa famille et à toute la communauté à laquelle je me joins pour prier.


24 sept. 2006

ADDIO DON LUIGI di Pina Di Franco

Si è spento, nella notte fra venerdì e sabato, Mons. FASANARO, Curato storico dell’Abbazia di San Michele a Terra Murata. [articolo]

Chi li ricorda ? Memorie di un Cappellano e dei suoi carcerati politici e comuni

Mons. Luigi FASANARO nous raconte les épisodes politiques et les anecdotes humaines des prisonniers à l'intérieur de la prison de Procida, au travers de son expérience d'aumônier.


© La Grande Famille de Procida & Ischia [ www.procida-family.com | www.ischia-family.com ]