LA GRANDE FAMILLE
DE PROCIDA & ISCHIA

 

Chiesa della Santissima Annunziata di Napoli

Les enfants abandonnés à Naples

Gli "Esposti" e "Proietti" dell'Annunziata di Napoli
du XIVe au XIXe siècle


La "Ruota" della casa dell'Annunziata di Napoli

Depuis le XIVe siècle, l'institution religieuse de la Santissima Annunziata a eu pour vocation de recueillir les enfants abandonnés de Naples. Elle est devenue tristement célèbre pour sa "Ruota" (en français "roue") sous forme de tambour en bois dans laquelle étaient introduits les enfants abandonnés. En effet de 2000 à 4000 enfants y passaient chaque année ! Celle-ci fut utilisée jusqu'au 27 juin 1875, mais l'orphelinat fonctionna lui jusqu'en 1975.


"Figli della Madonna" (Portail)

Ces enfants ainsi abandonnés étaient alors surnommés "figli della Madonna", "figli dell'Annunziata" et étaient nommés "esposito" qui signifie exactement "ex positum" = "déposé à l'extérieur" (sous entendu "des murailles de la ville" car l'Annunziata à cette époque se trouvait au niveau des murailles médiévales). Ainsi on retrouve des "Esposito" dans toute la Campanie car ils ont été placés dans des familles du Golfe de Naples comme à Procida et Ischia. On trouve sur les actes de Procida "Esposito della AGP di Napoli", les initiales AGP faisant référence à "Ave Gratia Piena" inscrit sur le portail de l'église.

Certains enfants ont pu porter le nom de leur mère lorsque celle-ci était fille mère et qu'elle le souhaitait en déposant son enfant. Pour tous les autres, on leur donnait le nom d'un donateur (en son honneur), ou le nom d'une étoile, d'une pierre précieuse (par exemple on trouve "Diamante", "Brillante"...), ou encore une référence à Dieu, à un Saint, à un lieu divin ("Diotiaiuto" qui signifie "Dieu t'aide"). D'autres étaient nommés de manière plus pragmatique comme "Ricevuto" ("reçu") ou "Dueluglio" pour un enfant recueilli un 2 juillet. Pendant le XIXe siècle, ces noms étaient suivis de "proietto" ou "proietta" (qui signifie "projeté", ) pour indiquer un enfant abandonné.

Lorsqu'un enfant était déposé dans la "Ruota", celui-ci était récupéré aussitôt de l'autre côté par une Soeur qui lui donnait les soins nécessaires et inscrivait sur un registre tout ce qu'il lui semblait utile. Ainsi certains enfants étaient trouvés avec au cou un morceau de papier avec le nom de ses parents, ou portaient dans leur vêtement quelques pièces d'or ou d'argent. D'autres n'avaient absolument rien... Tous ces signes particuliers étaient alors enregistrés sur l'acte de dépôt.

D'autres "Ruota" existaient aussi à Procida et à Ischia, où les enfants y étaient déposés. Ceux qui n'étaient pas placés aussitôt en famille d'accueil étaient envoyés à l'Annunziata pour y être pris en charge et enregistrés.

Aujourd'hui, grâce à la coopération des Archives Historiques de Naples et à la gentillesse de leurs administrateurs, il vous est possible au travers de l'Association d'obtenir une copie numérique de l'acte de dépôt de vos ancêtres à l'Annunziata.

moignages :

Pour plus d'information sur l'histoire et l'importance de la "Ruota" de l'Annunziata pour la population napolitaine, vous pouvez aussi consulter le site de la Ville de Naples :

 


© La Grande Famille de Procida & Ischia [ www.procida-family.com | www.ischia-family.com ]